Attention 

Nous vous informons que les Bureaux du comité sont fermés jusqu’au nouvel ordre. Nous restons joignable par mail et par téléphone – Possibilité de RDV les Mardis et Jeudis 

Communiqué FSGT du 8.02.21
Communiqué FSGT du 14.12.20
Communiqué FSGT du 7.12.20
Communiqué FSGT du 28.11.20
Communiqué FSGT du 30.10.20 
Communiqué FSGT du 15.10.2020 – La FSGT demande une dérogation pour le sport amateur. 
Communiqué FSGT du 25.09.2020
Suites aux annonces du Ministre de la   Santé – 25.09.20 – A l’attention des Clubs 
Lun, 22/03/2021 – 09:17Ven, 30/04/2021 – 09:17

Samedi 03 avril 2021

Le décret n°2021-384 du 2 avril 2021 ainsi que le communiqué du Ministère des Sports confirment que les activités sportives  pour les mineurs commes les majeurs en plein air restent autorisées en respectant le couvre-feu de 19h à 6h, en respectant la limite de 10 kms entre le lieu de pratique et son domicile et dans les conditions sanitaires rencorcées détailles ci-dessous.

PROTOCOLE SANITAIRE DES ACTIVITES FSGT

TABLEAU DES ACTIVITEES (cliquer sur l’image pour agrandir)

Jeudi 1er avril 2021

A ce jour et suite à l’allocution du Président de la République du 31 mars, nous sommes en attente des textes officiels (décret) et des déclinaisons par le Ministère des Sports. En attendant ces publications les mesures précédentes restent en vigueur.

Samedi 20 mars 2021

Le décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 ainsi que le communiqué du Ministère des Sportsconfirment que les activités sportives  pour les mineurs commes les majeurs en plein air restent autorisées en respectant le couvre-feu de 19h à 6h et dans les conditions sanitaires rencorcées détailles ci-dessous.

Pour les 16 départements en « vigilance renforcée » il faut respecter la règle des 10 km entre le domicile et le lieu de pratique et avoir un justificatif de domicile sur soi pour se déplacer.

Vendredi 19 mars 2021

A ce jour et suite aux annonces du Premier Ministre, nous sommes en attente des textes officiels (décret) et des déclinaisons par le Ministère des Sports, notamment pour les activités adultes en plein air pour les 16 département confinés à partir de ce weekend.

Lundi 8 Février 2021

La reprise des activités physiques et sportives est une urgence

Lors de sa conférence de presse du 4 février 2021, le Premier ministre a indiqué que “la situation ne justifiait pas un nouveau confinement” et n’a pas indiqué de nouvelles mesures concernant le sport. La FSGT alerte sur l’urgence pour la santé de la population d’une reprise des activités physiques et sportives encadrées.

La FSGT veut une fois encore interpeller sur l’urgence de créer les conditions d’une reprise progressive des activités physiques et sportives, essentielles à la vie sociale et à la santé de toutes et tous, tout au long de la vie.

Nombre d’activités d’intérieur ne peuvent être organisées en plein air et le couvre-feu prive d’emblée toutes les personnes actives, ainsi que les enfants et jeunes scolarisés de la pratique de toute activité physique et sportive. Les installations sportives manquent le week-end pour compenser la suppression de tous les créneaux en semaine, et certains espaces publics sont saturés pendant les heures où la pratique physique et sportive est possible.

Une fois encore, il n’est pas question de nier la gravité de la situation sanitaire liée au Covid-19. Mais nous constatons, chaque jour, que les conséquences sanitaires, sociales et économiques liées à la privation de la pratique sportive, qui plus est associative, sont dramatiques. Elles risquent par ailleurs de s’inscrire dans la durée en coupant des millions de personnes d’un lien social essentiel et d’une pratique physique régulière vitale et nécessaire pour favoriser l’immunité contre le virus.

Lors de son audition au Sénat le 20 janvier 2021, le professeur François Carré, spécialiste en cardiologie et maladies cardio-vasculaires alertait à juste titre sur les conséquences dramatiques du manque d’activités physiques sur la population, en particulier chez les jeunes et personnes vulnérables en précisant que “S’agissant du confinement, il est étonnant que certains se soient déchaînés contre les sportifs… Le seul moyen d’améliorer l’immunité, c’est l’activité physique. (…) Pendant le premier confinement, la prise de poids a été majeure, de l’ordre de 6 kilos ; seulement 33 % des personnes concernées ont retrouvé leur poids initial. Par ailleurs, (…) le confinement a diminué de 40 % les capacités cognitives des enfants en primaire”.

Le sport associatif fédéré manque également de moyens publics pour faire face à la crise. Des clubs ont déjà dû mettre la clé sous la porte et la situation financière de la FSGT, comme d’autres fédérations, est fortement fragilisée par la baisse de 40% du nombre d’adhésions.

Dans le prolongement des alertes adressées par le mouvement sportif fédéré, la FSGT soutient l’ensemble des pétitions et autres initiatives permettant de mobiliser ses clubs, pratiquantes et pratiquants pour appeler à une reprise des activités physiques et sportives pour toutes et tous et à un véritable soutien de la vie associative et sportive.

Tout ce que vous devez savoir sur les protocoles sanitaires ainsi que l’organisation des activités et des espaces est disponible sur le site du Ministère des Sports.

Protocole sanitaire des activités FSGT

Contact COVID-19 : referentcovid@fsgt.org

Pantin, le 14 décembre 2020

Covid-19 : Reprise progressive des activités associatives sportives, étape 3

A partir du 15 décembre 2020, les activités sportives associatives sans contact en intérieur pour les mineurs deviennent possibles. Elles s’ajoutent aux activités extérieures possibles pour les mineurs et les majeurs sur la voie publique comme sur les équipements sportifs. La FSGT continue de demander une dérogation au couvre-feu, instauré dès le 15 décembre à 20h, pour le sport amateur associatif et fédéré.

Depuis le 28 novembre, la reprise progressive des activités physiques sportives et associatives a débuté. La reprise pour toutes et tous, partout et pour toutes les activités est prévue le 20 janvier 2021, si le gouvernement décide de maintenir ce calendrier.

Afin de mieux comprendre ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas encore, la FSGT a mis à jour un tableau par activités sur la page dédiée de son site Internet. Concrètement et en appui sur les informations publiées par le ministère des Sports, les activités autorisées à ce jour sont :

  • Toutes les activités pour les publics prioritaires : personnes en situation de handicap, personnes bénéficiant d’une prescription médicale, stagiaires en formation professionnelle, ainsi que leurs encadrant·e·s.
  •  Toutes les activités sans contact dans l’espace public (routes, parcs, forêts, etc.), pour les adultes (6 personnes maximum, 2 m de distanciation) et pour les mineur·e·s (sans limitation du nombre de personnes dès lors que la pratique est encadrée par un club).
  • Toutes les activités sans contact sur les équipements sportifs extérieurs (stades, terrains, piscines, etc.) pour les adultes (dans la limite de 6 personnes maximum et avec une distanciation de 2 mètres) et pour les mineur·e·s (sans limitation du nombre de personnes dès lors que la pratique est encadrée par un club).
  • Toutes les activités en intérieur pour les publics mineurs dans le respect des protocoles applicables et sans contact (2 m de distanciation, port du masque avant et après la pratique) et avec accès aux vestiaires collectifs. Les adultes devront attendre le 20 janvier.
  • L’accès aux remontées mécaniques pour les licencié·e·s pratiquant le ski dans un club affilié à une fédération, agréée telle que la FSGT.

Les compétitions, oppositions, entraînements interclubs ou tout événement mélangeant des associations et groupes restent pour le moment interdits.

Dans la suite de ses communiqués du 28 novembre et du 7 décembre 2020 et afin de garantir une reprise progressive et cohérente des activités pour toutes et tous, la FSGT continue de demander :

  • Une reprise de tous les sports collectifs et des sports de combat en extérieur pour le public adulte avec contact dès le 15 décembre, et sans limitation du nombre de pratiquant·e·s. La reprise dans les équipements couverts pour les publics adultes et pour toutes les activités individuelles et collectives pouvant ensuite être effective dès le 20 janvier.
  • De faire valoir la licence sportive comme attestation de dérogation au couvre-feu. Dans les faits, de nombreux entraînements ou rencontres sportives, organisés après des journées de travail ou de scolarité, ne se terminent pas avant 20h. Comme nous avons pu le constater à l’instauration du premier couvre-feu, cette jauge horaire a mis fin à l’activité de nombre de clubs, aux entraînements et compétitions.
  • Une reprise des compétitions sur l’espace public, notamment dans le cadre du cyclo-cross et des cross, pour les mineur·e·s dès le 15 décembre.

La FSGT invite ses clubs à participer à un webinaire organisé par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) le 16 décembre à 18h sur www.besport.com sur le thème : Comment réussir la reprise des clubs sportifs ?

Nos comités et ligues, activités et clubs affiliés sont prêts à accueillir à nouveau leurs adhérent·e·s, ainsi que toutes celles et ceux qui souhaitent s’inscrire pour commencer à pratiquer une ou plusieurs activités dans un cadre associatif, garant d’une pratique de proximité, de qualité, de plaisir, de convivialité et dans le respect de la sécurité et de la santé de toutes et tous.


Vendredi 11 décembre 2020

Suite aux annonces du Premier ministre du 10 décembre et à la publication des informations officielles par le Ministère des Sports, les activités en intérieur pour les mineurs sont autorisées sous réserve de respecter le couvre-feu et de ne pas avoir de contact.

Stations de ski : Les remontées mécaniques resteront fermées jusqu’au 7 janvier – a minima – sauf pour les mineurs encadrés par un club fédéral de ski, y compris la FSGT. Les autres activités de sports de neige (raquette, ski de fond, ski de randonnée) restent possibles dans la limite de 6 personnes maximum pour des publics adultes (y compris si l’activité est encadrée) et dans le respect du couvre-feu. Les pratiques encadrées à destination des mineurs ne sont pas soumises au seuil des 6 personnes (respect du protocole sanitaire assuré par l’encadradrement).


Pantin, le 07 décembre 2020

Covid-19 : Reprise progressive des activités associatives sportives, étape 2

Depuis le 4 décembre, les activités sportives associatives sur la voie publique pour les mineurs comme pour les majeurs deviennent possibles et s’ajoutent à celles qui sont pratiquées sur les équipements sportifs extérieurs. La FSGT continue à militer pour une reprise des sports avec contact pour toutes et tous dès le 15 décembre en extérieur et pour une dérogation au couvre-feu pour le sport amateur associatif et fédéré par la présentation de la licence sportive.

Les clubs et pratiquant·e·s ont envie de reprendre leurs activités associatives et sportives, compétitives et non compétitives, dans le respect des protocoles sanitaires. La reprise progressive des activités depuis le 28 novembre va dans le bon sens.

Afin de mieux comprendre ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas encore, la FSGT a publié deux tableaux par activités sur la page dédiée et régulièrement mise à jour de son site Internet. Concrètement et en appui sur les informations publiées par ministère des Sports, les activités autorisées à ce jour sont :

  • Toutes les activités pour les publics prioritaires : personnes en situation de handicap, personnes bénéficiant d’une prescription médicale, stagiaires en formation professionnelle, ainsi que leurs encadrant·e·s.
  • Toutes les activités sans contact dans l’espace public (routes, parcs, forêts, etc.), pour les adultes (6 personnes maximum, 2 m de distanciation, dans un périmètre de 20 km et 3 heures) et pour les mineur·e·s (sans limitation du nombre de personnes, de kilomètres et d’heures dès lors que la pratique est encadrée par un club).
  • Toutes les activités sans contact sur les équipements sportifs extérieurs (stades, terrains, piscines, etc.) pour les adultes (dans la limite de 6 personnes maximum, d’un périmètre de 20 km et de 3 heures, avec une distanciation de 2 mètres) et pour les mineur·e·s (sans limitation du nombre de personnes, de kilomètres et d’heures dès lors que la pratique est encadrée par un club).
  • Aucune activité en intérieur en dehors des publics prioritaires. Pour le moment, ces activités seront possibles pour les mineur·e·s dès le 15 décembre et pour les adultes le 20 janvier. – Les compétitions, oppositions, entraînements interclubs ou tout événement mélangeant des associations et groupes restent pour le moment interdits.

Dans la suite de son communiqué du 28 novembre et afin de garantir une reprise progressive et cohérente des activités pour toutes et tous, la FSGT demande :

  • Une reprise de tous les sports collectifs et des sports de combat en extérieur pour le public adulte avec contact dès le 15 décembre, et sans limitation du nombre de pratiquant·e·s. La reprise dans les équipements couverts pour les publics adultes et pour toutes les activités individuelles et collectives pouvant ensuite être effective dès le 20 janvier.
  • De faire valoir la licence sportive comme attestation de dérogation au couvre-feu. Dans les faits, de nombreux entraînements ou rencontres sportives, organisés après des journées de travail ou de scolarité, ne se terminent pas avant 21h. Comme nous avons pu le constater à l’instauration du premier couvre-feu, cette jauge horaire a mis fin à l’activité de nombre de clubs, aux entraînements et compétitions.
  • Une réécriture du décret n° 2020-1519 du 4 décembre relatif aux remontées mécaniques permettant aux mineur·e·s licencié·e·s dans un club de ski affilié à une fédération agréée d’avoir accès aux remontées mécaniques dans le cadre de leur pratique encadrée. – Une reprise des compétitions sur l’espace public, notamment dans le cadre du cyclo-cross et des cross, pour les mineur·e·s dès le 15 décembre.

Nos comités et ligues, activités et clubs affiliés sont prêts à accueillir à nouveau leurs licencié·e·s, ainsi que toutes celles et ceux qui souhaitent s’inscrire pour commencer à pratiquer une ou plusieurs activités dans un cadre associatif, garant d’une pratique de proximité, de qualité, de plaisir, de convivialité, d’éducation à la santé et dans le respect de la sécurité de toutes et tous.

INFORMATIONS PRATIQUES ASSOCIATIONS (mineurs & adultes) :

En appui sur le protocole sanitaire pour les mineurs et les publications du Ministère des Sports voici les principales recommandations à mettre en place pour vos pratiques sportives associatives dans les équipements de plein air (type PA) :

  • Attestation de déplacement obligatoire et dans le respect des 20km autour du domicile et d’une durée de 3 heures maximum pour pratiquer (à télécharger ici, case n°6) ;
  • Règle de distanciation de 2 mètres entre chaque participant·e en tout temps ;
  • Port du masque (dès 6 ans) dès arrêt de l’activité sportive (pour les encadrant·e·s, les masques sont fournis par l’organisateur ou l’association sportive) ;
  • Groupes fixes et stabilisés jusqu’à fin décembre 2020 ;
  • Les vestiaires collectifs restent fermés jusqu’à fin décembre 2020 ;
  • Tenir un registre des présences par séance (en respectant la législation RGPD) ;
  • Avoir un·e référent·e Covid-19 identifié et formé·e aux protocoles ;
  • Communiquer aux adhérent·e·s et à leur famille des protocoles mis en place par l’association.

Les compétitions, oppositions, entraînements interclubs ou tout événement mélangeant des associations et groupes restent strictement interdites jusqu’à fin décembre 2020.

 

REPRISE DES ACTIVITÉS FSGT

Le Ministère des sports a édité un guide de la rentrée sportive sur son site internet. Il comprend tout ce que vous devez savoir sur les protocoles sanitaires ainsi quel’organisation des activités et des espaces. Vous pouvez consulter le guide sur ce lien.

Pour ce qui concerne les activités sportives en amateur, les décrets du 13 août et du 10 juillet2020 indiquent : l’ensemble des activités physiques et sportives peuvent reprendre normalement dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire. La distanciation physique n’est plus obligatoire lorsque la nature même de l’activité ne la permet pas. De fait, cette évolution autorise à nouveau la pratique des sports de combat au niveau amateur et en pratique de loisir dans les territoires sortis de l’état d’urgence.

Recommandation d’organisation des espaces :

  • affichage du rappel des gestes barrières (affiches FSGT) ;
  • port du masque obligatoire sauf pendant le temps de pratique sportive ;
  • distanciation physique en tout temps sauf pendant le temps de pratique sportive ;
  • mise à disposition de vos pratiquant·e·s de solution hydroalcoolique ou d’espace pour se laver les mains avec serviette à usage unique ;
  • limiter le temps passé dans les vestiaires collectifs au strict nécessaire et favoriser la venue directement en tenue ;
  • nettoyage et désinfection réguliers du matériel et des points de contacts ;
  • aérer régulièrement (15 minutes au moins après chaque utilisation) et être vigilant concernant les lieux sans fenêtre.

Recommandation d’organisation des pratiques :

    • reprise progressive et adaptée et s’appuyer sur les 10 règles d’or édictées par la FSGT ;
    • le port du masque est conseillé pour les animateurs et animatrices
    • tenue vestimentaire propre à chaque temps de pratique, cheveux attachés ;
    • ne pas échanger son matériel individuel ;
    • si possible, échauffement en extérieur pour réduire encore le temps d’activité à haut volume respiratoire dans un même espace.

      Recommandation d’organisation au sein des associations :

    • respecter la distanciation physique pour toute réunion ainsi que le port du masque ;
    • nommer un·e référent·e Covid en charge de vérifier le respect des consignes sanitaires et des gestes barrière dans le cadre de l’activité de l’association ;
    • tenir un registre de l’ensemble des personnes présentes à chaque événement de l’association (réunion, entraînement, compétition, etc) pour faciliter le suivi en cas de contamination d’un ou plusieurs membres (ce registre doit être détruit 3 semaines après chaque évènement conformément à la législation en vigueur)  ;
    • diffuser ce document et / ou en adapter un à l’usage de l’association afin d’informer les membres.

Liste des guides par activité :

Pour toute information complémentaire, contacter le comité

La FSGT a mis à jour son document de reprise des activités et de la formation FSGT.

Liste des documents et des liens utiles :